Le maire de Laval s’offre une fontaine, au coût de 1,4 million, pour son « 50e »

1 Commentaire 📅mars 24th, 2015, 12:49

Dans les prochains jours, vous apprendrez que le maire de Laval investira 1,5 million pour réaménager le devant de l’Hôtel de Ville. Cet aménagement paysagé comprendra des plantes et des arbustes, mais également une fontaine. Vous avez bien lu, une fontaine ! De plus, les arbres actuels seront abattus pour faire place à cet aménagement. Un investissement inutile et surtout exagéré quand on pense qu’il décriait les compressions demandées par le Ministère des Affaires municipales et le ministre Moreau.

L’hôtel de ville ne fait pas partie du circuit touristique de Laval. On ne se lève pas un matin en se disant «  Tiens, aujourd’hui je vais aller me promener à l’Hôtel de Ville ».  Ces travaux ne profiteront à personne et ne justifient en rien cet investissement exagéré.

Il y a un manque flagrant d’infrastructures sportives et culturelles à Laval et celles que nous avons sont bien souvent en mauvais état. Des organisations nous demandent des terrains de soccer, des terrains de volleyball de plage, des parcs mieux aménagés et au lieu d’investir dans de tels  projets, qui amélioreraient la qualité de vie des citoyens, le maire aménage le terrain de l’Hôtel de Ville. Le jugement et l’ordre des priorités ne sont visiblement pas au rendez-vous avec l’administration actuelle.

Après le « Théâtre d’eau » qui coûtera des centaines de milliers de dollars dans le cadre des célébrations du 50e de Laval, voici « La fontaine du 50e ». Décidément, le maire et son équipe pataugent de plus en plus…

À propos de l'auteur

Michel Trottier
Michel Trottier Conseiller indépendant, district Fabreville
Michel Trottier habite le quartier Champfleury de Laval depuis 28 ans. Il a travaillé pendant plus de 25 ans en éducation (enseignant, directeur d’école). Retraité depuis juillet 2015, il a été à l’emploi de l’organisme « Québec en forme » à titre de responsable régional pour les régions de Montréal et Laval-Laurentides-Lanaudière de 2008 à 2015. Marié et papa de quatre enfants, il croit profondément à la vie quartier et à l’importance de services de proximité de qualité pour les familles. Il a été président de l’Association des résidents de Champfleury de 2008 à 2013.
Voir plus du même auteur

Commentaire 1

  1. Yves Robillard
    Yves Robillard dit: avril 1st 2015, 03:13

    Il faut arrêter ça.

    Répondre

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par *