«Le crédit d’impôt des activités sportives et artistiques représentait une excellente prévention pour la santé de notre collectivité. C’était une mesure positive qui encourageait les parents à inscrire leurs enfants à des sports et à faire la promotion des saines habitudes de vie. C’est pour moi une perte qu’il faut souligner afin de réfléchir à des mesures qui pourront compenser ce changement"

Michel Trottier réagit au budget fédéral 2016

0 Commentaire 📅mars 24th, 2016, 12:44

MICHEL TROTTIER RÉAGIT AU BUDGET FÉDÉRAL 2016

Le conseiller indépendant de Fabreville, Michel Trottier, salue la majorité des mesures municipales contenues dans le budget fédéral déposé par le ministre Morneau et relate les principaux avantages qu’il constate pour les Lavallois.

Développement durable et changements climatiques

Le budget fédéral investit 125 M$ pour le «Fond vert des municipalités canadiennes», un organisme qui appuie des initiatives environnementales proposées par les gouvernements municipaux ou leurs partenaires dans les secteurs de l’eau, du transport, de l’énergie, des matières résiduelles et des sites contaminés.  Pour le conseiller municipal de Fabreville, cet investissement envoi un message positif aux municipalités, encourageant les mesures environnementales et les innovations écologiques. Le budget prévoit également un investissement de 518 M$ pour permettre aux infrastructures des municipalités de s’adapter aux mesures écologiques.

«On doit prendre l’initiative de réfléchir à des mesures innovantes et créatives pour permettre aux Lavallois de s’approprier leur ville activement. Un investissement pour le Fond vert des municipalités nous encourage certainement à poursuivre l’adoption et la promotion des mesures environnementales et de mobilité active» a déclaré M. Trottier.

Infrastructures sociales 

Le gouvernement fédéral a annoncé 3,4 milliards de dollars sur 5 ans pour permettre aux municipalités d’investir dans les infrastructures sociales. Le conseiller de Fabreville y voit l’opportunité pour la Ville de concrétiser des demandes longuement attendues par les Lavallois.

«Depuis des années les hébergements sociaux de Laval souffrent d’importants problèmes de disponibilité et de qualité. Les dirigeants des organismes d’accueils que je rencontre sont unanimes. Dans les situations de précarité et d’itinérance, les logements à prix modiques sont la priorité. Nous avons la responsabilité de fournir des nouveaux logements et de s’assurer que la qualité des logements existants permette leur pleine capacité d’occupation» explique M. Trottier. 

Crédits d’impôt observés

Bien que le conseiller indépendant salue la baisse des impôts dont profitera la classe moyenne, il se désole de la disparition du crédit d’impôt de 225$  pour les activités sportives et artistiques. Selon lui, cette mesure avait une réelle influence dans la décision des parents à inscrire leurs jeunes à des activités de leur choix. Il souligne cependant la création d’un crédit d’impôt pour les professeurs.

«Le crédit d’impôt des activités sportives et artistiques représentait une excellente prévention pour la santé de notre collectivité. C’était une mesure positive qui encourageait les parents à inscrire leurs enfants à des sports et à faire la promotion des saines habitudes de vie. C’est pour moi une perte qu’il faut souligner afin de réfléchir à des mesures qui pourront compenser ce changement » a conclu M. Trottier.

Les professeurs pourront cependant bénéficier de la création d’un nouveau crédit d’impôt de 150$, visant le remboursement des frais de matériel scolaire varié, jusqu’à maintenant défrayés personnellement par les professeurs.

« Je souligne fortement la création du crédit d’impôt pour les professeurs. Cette initiative bénéficie à tous les professeurs lavallois et du pays, qui se dévouent jour après jour pour la réussite de nos jeunes.  C’est une excellente nouvelle ».

À propos de l'auteur

Michel Trottier
Michel Trottier Conseiller indépendant, district Fabreville
Michel Trottier habite le quartier Champfleury de Laval depuis 28 ans. Il a travaillé pendant plus de 25 ans en éducation (enseignant, directeur d’école). Retraité depuis juillet 2015, il a été à l’emploi de l’organisme « Québec en forme » à titre de responsable régional pour les régions de Montréal et Laval-Laurentides-Lanaudière de 2008 à 2015. Marié et papa de quatre enfants, il croit profondément à la vie quartier et à l’importance de services de proximité de qualité pour les familles. Il a été président de l’Association des résidents de Champfleury de 2008 à 2013.
Voir plus du même auteur

Aucun Commentaires

Pas encore de commentaires! Hey! Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire :D!

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par *