Participation citoyenne : Structure de quartier et « conseiller d’un jour »

3 Commenter 📅octobre 25th, 2013, 16:53

Quand j’étais à la tête d’un établissement scolaire, je disais souvent à de jeunes collègues qu’il fallait « marcher » son école pour bien en tâter le pouls et savoir ce qui s’y passe. À mes yeux, il est essentiel que les élus soient branchés sur la population qu’ils représentent. Pour cette raison, il importe que le candidat sur lequel vous porterez bientôt votre choix ait « marché » son quartier depuis plusieurs années et qu’il en connaisse les moindres recoins. Fort de mon engagement au sein de l’association des résidents de Champfleury, je peux vous confirmer que je fais une très bonne lecture de ce segment du district Fabreville et que je n’ai épargné aucun effort pour m’approprier les enjeux des quartiers Bergerac et Fabreville.

Pour poursuivre dans cette veine, il me semble impératif de mettre en place des mécanismes de rencontre avec les citoyens de chaque quartier du district, de sorte que les enjeux soient acheminés vers les niveaux supérieurs de l’administration municipale. Pour le quartier Champfleury, une instance de consultation existe déjà (ARC). Dans le cas des deux autres quartiers, des discussions avec les citoyens permettront de déterminer ce qui convient le mieux à ces derniers.

Après le 4 novembre, j’ai l’intention de proposer au conseil municipal la création du poste de «conseiller d’un jour » (participatif et non élu). Le principe est bien simple. Les citoyens qui souhaitent prendre part à un conseil municipal pourraient poser leur candidature et nous présenter un dossier de leur choix lors de la période des affaires courantes. Il s’agit là d’une autre façon d’intéresser la population à la politique municipale et, qui sait, de favoriser de futures candidatures en vue des élections de 2017. Cette mesure, qui se veut un rapprochement avec les citoyens, constitue un complément à la période de questions déjà en place. Évidemment, la mise en oeuvre du poste de « conseiller d’un jour » est tributaire de l’adhésion des membres du conseil à cette mesure. Je me charge de les convaincre…

À propos de l'auteur

Michel Trottier
Michel Trottier Conseiller indépendant, district Fabreville
Michel Trottier habite le quartier Champfleury de Laval depuis 28 ans. Il a travaillé pendant plus de 25 ans en éducation (enseignant, directeur d’école). Retraité depuis juillet 2015, il a été à l’emploi de l’organisme « Québec en forme » à titre de responsable régional pour les régions de Montréal et Laval-Laurentides-Lanaudière de 2008 à 2015. Marié et papa de quatre enfants, il croit profondément à la vie quartier et à l’importance de services de proximité de qualité pour les familles. Il a été président de l’Association des résidents de Champfleury de 2008 à 2013.
Voir plus du même auteur

Commentaire 3

  1. Bibiane Thiffault
    Bibiane Thiffault dit: octobre 25th 2013, 17:08

    Je connais Michel Trottier depuis ma naissance, il est mon oncle! Et je peux vous dire qu’il est un grand passionné. Quand il met son coeur dans quelque chose, il le met entier. Je suis certaine que les citoyens de son quartier seraient magnifiquement bien représentés s’ils votaient tous pour lui. Si je pouvais aussi, je voterais pour lui, mais demeurant bien loin de Laval, cela m’est impossible. Par contre, il a mon appui à 300%! Bonne chance «mononcle», je t’envois toutes les ondes positives que je peux.

    Répondre
  2. Daniel Loiselle
    Daniel Loiselle dit: avril 21st 2014, 13:20

    Bonjour M.Trottier j’ai lu toute votre biographie, et je vois que les chiens ne font pas partie de votre quotidien, vous avez des belle valeurs mais si vous désirez etre pres des citoyens vous devez etre à l’écoute de leurs préoccupations de tous les jours, voici une demande qui nous préoccupe.je suis un citoyen de Ste-rose qui demande votre appuis au nom de plusieurs citoyens de Ste-rose et de Laval qui aime leurs chiens et qui vont au parc canin des rossignols quotidiennement hiver comme été.
    Selon une statistique faite en 2011, 53% des francophones et 39% des anglophones possèdent un chien.
    Le parc des rossignols est bien situé géographiquement et bien apprécié de la plupart des citoyens qui le fréquentent. Mais ce parc comme la plupart des parcs canin de Laval n’est pas entretenue.
    Liste de lacune :
    Terrain en terre et plein de trou, surface non plane, lac se forme lors de pluie, aucun drainage, nos chiens joue dans la boue et dans les trous.
    Clôture dangereuse, les poteaux de clôtures sont à l’intérieur et plusieurs de nos chien se cogne sur les poteaux lors de course, porte d’entrée brisé continuellement, réparé par des citoyens, entré de boue entre les deux portes d’entrée.
    Banc sans protection pour les chiens sur chaque côté, nos chiens fonce dans les bancs et se blesse lors de course,
    L’eau disponible éloigné du parc, pourrais être plus près du parc.
    Aucun distributeur de sac à chien, ce qui fait une accumulation de déchet de chien sur le terrain, terrain en terre deviens difficile de voir ou notre chien a fait son déchet alors une accumulation sur tout le terrain deviens très désagréable nous sommes plusieurs citoyens qui ramassent les déchets des autres mais ce n’est pas suffisant car ce parc est très achalandé.
    Aucune zone pour les petits chiens ou pour les chiens trop actifs pour être avec les autres.
    Aucun jeux et/ou accessoire fixe pour chiens.
    Solutions :
    Faire une visite à d’autres parcs dans les environs de Laval soit Blainville ou Ste-Thérèse.
    Terrain plane, drainer et en gravier.
    Distributeur de sac sur les lieux
    Eau disponible très proche.
    Zone pour petit chien
    Jeux fixe pour chien
    Clôture adéquates, sauf le grillage est extérieur devrait être intérieur pour la protection des chiens.
    Un chien fait le bonheur de la personne qui le possède, rend les gens très heureux, impact social et économique majeur pour la région de Laval,
    Notre chien est un membre à part entière de notre famille, une loi en France viens d’être adopter reconnaissant les animaux comme des « êtres vivants et doués de sensibilité ».
    Merci de nous supporter dans cette demande

    Répondre
    • Michel Trottier
      Michel Trottier Auteur dit: août 18th 2014, 12:10

      Bonjour,

      Je suis en contact avec les propriétaires de chien de parc Rossignol. Vous avez tout mon appui. Toute installation municipale se doit d’être de qualité. C’est un incontournable.

      Répondre

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par *